Vous êtes ici

Vélo Francette

La Vélo Francette est la dernière-née des Véloroutes en France. Elle a ouvert officiellement en juin 2015 et vient ainsi étoffer l’offre vélo du Grand Ouest de la France. L’ADT 79 assure la coordination de ce projet depuis son démarrage en juin 2013.

De Ouistreham à La Rochelle, cet itinéraire, continu et balisé, propose une nouvelle expérience pour savourer, au fil de l’eau, les charmes des jolis villes et villages et de la sérénité des campagnes françaises.

Les atouts de cet itinéraire ne manquent pas : plages du Débarquement et bocage normand, chemin de halage le long de la rivière Mayenne, étape en Val de Loire, au cœur des troglodytes, entre Angers et Saumur, balade dans la vallée du Thouet en Deux-Sèvres et au cœur du Marais Poitevin, et arrivée à La Rochelle pour une baignade dans l’Atlantique…. Un concentré de douce France, une expérience résolument « slow tourisme » !!

La Vélo Francette est inter connectée avec les autres grands itinéraires de l’ouest de la France. Les vélotouristes peuvent rejoindre La Véloscénie (Paris-Le Mont-Saint-Michel) puis la Vélo Francette, emprunter une partie des 800 km de La Loire et Vélo entre Angers et Saumur, et à l’arrivée à La Rochelle, prolonger, pour les plus courageux d’entre eux sur La Vélodyssée pour une balade le long de l’Atlantique.

Les touristes anglo-saxons peuvent déjà apprécier le caractère « so frenchy » et la grande accessibilité de l’itinéraire puisque son point de départ est sur le port de Ouistreham à la descente des ferries transmanche.

Cet itinéraire, inscrit au schéma national cyclable, est porté par les 7 Départements - Calvados, Orne, Mayenne, Maine-et-Loire, Deux-Sèvres, Charente-Maritime et Vendée - et les 3 Régions traversées –Normandie, Pays de la Loire et Aquitaine/Limousin/Nouvelle Aquitaine.

 

En résumé :

  • La Vélo Francette® est une marque déposée auprès de l’INPI
  • La Vélo Francette est un produit touristique qui propose la découverte en mode slow tourisme
  • La Vélo Francette est un réseau d’acteurs professionnels rassemblés sous la marque Accueil Vélo® pour permettre d’homogénéiser la qualité des services proposés aux touristes à vélo et de rendre l’offre plus visible.
  • Si le vélo est bon pour la santé, il l’est également pour l’économie des territoires traversés. Ainsi, l’étude démontrait que les dépenses annuelles des touristes à vélo s’élevaient à 5,6 milliards d’euros et les dépenses journalières pour un touriste à vélo itinérant, sont évaluées à 70€ (+10 euros par rapport à la moyenne des touristes).

Votre contact

Stéphanie Mattrat