Les beaux jours arrivent et avec, l'envie d’une escapade au grand air, d’une virée au naturel afin de profiter de l’extérieur sans vous agglutiner dans des parcs bondés, surtout en cette période de pandémie. En Deux-Sèvres, reconnectez-vous, respirer un grand coup et décrocher de votre quotidien. Ici, vous retrouverez des grands espaces, des parcs et des zones de verdure à la faune et la flore insoupçonnés. Vous recherchez un lieu où “benaiser”, comme on dit par chez nous en Deux-Sèvres ? Alors suivez le guide.

Se détendre au bord du lac Hautibus 

Pour commencer, nous vous emmenons à Argenton-les-Vallées, sur les bords du lac d'Hautibus, située au nord des Deux-Sèvres. Ce site classé Natura 2000 a été aménagé dans la Vallée rocheuse de l’Ouère, ce qui justifie son caractère calme et ressourçant. Vous retrouverez ce lieu caché, en contrebas du camping “Au lac d’Hautibus” qui bénéficie du paysage verdoyant de la Vallée.

Idéal pour une promenade en pleine nature, les bords du lac laissent place à différents sentiers pédestres et cyclables afin de faire le tour et découvrir la faune et la flore de ce petit coin de verdure. Lors de votre escapade, vous ferez la rencontre du site de la Salette, appelé aussi « Bois de La Salette », un espace boisé où vous trouverez des arbres remarquables. Sur les hauteurs du site, admirez le joli panorama sur Argenton, ainsi que les remparts du château et la chapelle Saint-Georges

Et pour ceux qui souhaitent pique-niquer, installez-vous sur l’une des tables de camping afin de déguster un repas au bord de l’eau et de profiter du cadre pour se détendre. 

Se prélasser au bord du Thouaret

Si l’eau de l’Ouère vous paraît trop calme, n’hésitez pas à faire quelques kilomètres en voiture pour vous rendre au Trompe-Souris au sud de Thouars, en direction de Bressuire. Ce restaurant atypique est en fait l'ancien moulin de Volbine, vous pourrez apprécier son architecture emblématique. Pour l’instant, il n’est pas possible de se poser sur la terrasse du restaurant pour admirer la rivière qui sillonne entre les rochers granitiques. Cependant, vous pourrez vous installer au bord de la rivière et profiter du cadre naturel et reposant. Un parking est situé à proximité pour vous faciliter la vie. Pour les randonneurs, ce lieu est idéalement situé sur les sentiers pédestres, et cyclables, à proximité du tracé du Thouet à vélo et de la Vélo Francette

 

Se divertir au bord du lac des Effres

Plus au sud, en Gâtine, il est un autre endroit agréable, au bord du lac des Effres, à Secondigny. Ce site, c'est 7.5 hectares de verdure pour un moment de détente assuré. Vous pouvez vous promener autour du lac en suivant un circuit d’interprétation sur la faune et la flore afin de mieux comprendre son environnement. Les chemins sont aménagés pour assurer la sécurité des enfants. Sur place, la base de loisirs du lac des Effres présente de nombreux atouts, comme le fait de profiter de nombreuses activités, de pouvoir se poser à une table en famille, ainsi que de pêcher au bord de l’eau.

Découvrir la légende du Rocher branlant

Non loin de là, à Largeasse, vous pouvez aussi vous poser dans un endroit emprunt de légendes, et pour le moins insolite, c’est le Rocher branlant. Ce site naturel se trouve dans Le jardin des Chirons, prénommé de la sorte car localement, un chiron représente les boules de granit émergeant du sol. Lors de votre promenade, vous remarquerez ce phénomène très présent dans ce site naturel, ce qui laisse place aux légendes mystérieuses. Il est possible de pique-niquer entre les chirons. 

Si l’envie vous prend, vous pourrez essayer de faire bouger le rocher. La légende raconte que les personnes accusées d’adultère devaient faire bouger la pierre pour être acquittées.

Admirer l’architecture du pont romain 

Si vous êtes passionnés par l’Histoire, vous pourrez vous poser non loin du pont romain à Azay-le-Brûlé. Ce pont surplombant le Chambon, se fond naturellement dans le paysage avec son architecture en pierre organisées en trois voûtes romanes. Bien que reconstruit en 1990, ce pont se prénomme ainsi car les disciples de Jules Césars sont les premiers à l’avoir empruntés et aménagés par la suite. Avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir la fée Mélusine, qui se cache parfois sous l’une des arcanes du pont.

Une piste cyclable passe d’ailleurs non loin de là, si l’envie vous prend de vous y rendre à vélo. Cet itinéraire peut aussi faire l’objet de balades à cheval, les sentiers sont idéaux pour une virée équestre au rythme des pas des chevaux. 

 

Flâner dans le parc de l’Abbaye de Celles-sur-Belle 

Si vous préférez les lieux plus majestueux, n’hésitez pas à vous rendre à l’Abbaye royale de Celles-sur-Belle. Votre promenade historique prend tout son sens face à l’architecture exceptionnelle de l’édifice. Datant du XIe siècle, l'abbaye reçoit plusieurs rénovations au fil des siècles marquant son histoire. Fermée pour le moment, les jardins vous accueillent à bras ouverts pour une promenade haute en couleur. Sillonnez les parcs et les jardins à la française dépaysants et reposants.  Là, vous pourrez «benaiser» en toute tranquillité dans l’immense parc qu’offre le monument historique.

 

Le Petit Reporteur vous recommande

 

Cette petite séléction des meilleurs endroits pour "benaiser" en Deux-Sèvres a été réalisé par Le Petit Reporteur, un journal en ligne ayant à coeur de mettre en avant le territoire à travers des découvertes, mais aussi des portraits et des événements. 

 

Le Petit Reporteur en ligne 

VOUS AIMEREZ AUSSI