Traditions obligent, la fameuse galette Pacaude aux pruneaux, encore appelée Chausson de Pâques, est fabriquée à Pâques pendant la semaine sainte pour être dégustée le jour de Pâques. Pour cette occasion, les fours des fermes s’allumaient tous autrefois. De bon matin, toute la famille se réunissait pour pétrir la pâte sablée ou briochée. Puis, le chef de famille ou la maîtresse de maison préparait le four pour le monter à la bonne température.

Aujourd’hui, à Pâques, de nombreuses familles deux-sévriennes fabriquent encore leur propre galette ou l’achètent. Nombreuses sont les boulangeries en Deux-Sèvres à proposer ces bons mets pendant cette période de l’année. La recette se transmet de de génération en génération.

Galette Pacaude

INGRÉDIENTS

  • 500 g de farine
  • 250 g de sucre
  • 250 g de beurre
  • 6 œufs
  • 1 cuillère à soupe d'eau
  • 1 cuillère à soupe de lait
  • Un peu d'eau de vie
  • 1 paquet de levure chimique
  • 1 paquet de sucre vanillé
  • 1 kg de pruneaux dénoyautés

PRÉPARATION

  1. Dans un saladier, mettre la farine et y faire un puit. Ajouter le sucre, la levure, les oeufs ainsi que le lait.

  2. Ajouter le beurre mou pour faire une pâte sablée homogène. 

  3. Séparer la pâte en deux et la mettre au frigo quelques minutes afin qu'elle durcisse un peu et qu'elle soit plus facile à étaler.

  4. Pendant ce temps, mettre les pruneaux à infuser dans du thé bouillant environ 10 min.

  5. Préchauffer votre four à 180°.

  6. Étaler une moitié de pâte d'1/2 cm d'épaisseur ou un peu plus (c'est assez gros comme gateau) sur la lèche frite (ou plaque de cuisson).

  7. Mettre les pruneaux sur la pâte, puis les recouvrir de la deuxième pâte un peu plus fine. Bien fermer autour.

  8. Dorer la galette avec un jaune d’œuf.

  9. Mettre au four environ 30 à 35 minutes, jusqu'à ce que le dessus soit bien doré.

 

Cette galette se garde plusieurs jours sans problème.

Petite astuce, certains ajoutent de l’eau de vie dans les pruneaux ;-)

Bon Appétit !

Le saviez-vous

Le saviez-vous ?

 

La galette pacaude ne devait être entamée que le dimanche, sous peine, disait-on, d’y trouver des crapauds.

VOUS AIMEREZ AUSSI