Current Size: 100%

Mets de lhuile ...dans ton assiette

Méli

Par Méli

le lundi 15 février 2016

Voir les commentaires

  • Mets de lhuile ...dans ton assiette

Bonjour ici Méli reporter ! Je vous emmène aujourd'hui visiter une huilerie à la méthode artisanale, l'huilerie  à Limalonges...

Des huiles, il y en de toutes sortes, des végétales, des animales, des minérales ou synthétiques. Je me suis particulièrement intéressée, en gourmande que je suis, aux huiles végétales qui accompagnent bien souvent nos petits plats préférés. Il y en a pour tous les goûts : tournesol, colza, noisette, noix, cameline, chanvre.


Oui mais avant d'arriver dans nos assiettes, comment ça se passe ?

Pour le savoir, je suis partie à la rencontre de M Baubet, l'huilier de Limalonges, idéalement situé dans le sud des Deux-Sèvres, à 50 minutes de Niort, Poitiers et Angoulême.

 

Bonjour, pouvez-vous nous présenter votre activité ?

Notre huilerie est une huilerie artisanale dont le but est de faire perdurer la tradition de la fabrication d’huile artisanale. Notre activité a débuté en octobre 2003 mais huilerie artisanale existait déjà depuis de nombreuses années. Pour la fabrication, nous utilisons un broyeur de 1895, un chaudron avec cuisson au feu de bois, un pressoir hydraulique pour fabriquer nos huiles vierges de noix, noisettes, colza ou tournesol avec la méthode traditionnelle et artisanale. Les graines et les fruits proviennent essentiellement de Poitou-Charentes.Le principe du métier est de choisir une bonne qualité de matières premières pour pouvoir faire une huile de bonne qualité.

 

Nous fabriquons des huiles à froid et à chaud. Pour la pression à chaud, la montée en température est très importante, surtout en chauffant au feu de bois.

Chaque huile à sa spécificité: huile de cameline pour les acides gras essentiels, l'huile de chanvre pour le soin des artères et le cholestérol, l'huile de noisette pour faire baisser sa tension artérielle...Pour en savoir, plus j'invite tous ceux qui le souhaitent à venir nous rencontrer.

 

Voici un petit film qui vous présente les différentes étapes de fabrication de l'huile.

 

 

Pourquoi parle-t-on "d'huile vierge" ?

La dénomination « huile vierge » garantit qu'elle est extraite mécaniquement du fruit ou de la graine, sans adjonction de produits chimiques. Chez nous, la matière première provient essentiellement du Poitou-Charentes. Nous faisons ce choix de provenance locale pour garder un goût et un parfum authentique et naturel. Ce sont principalement des particuliers qui nous apportent les graines et fruits nécessaires à la fabrication. Ils peuvent soit nous les vendre directement, soit nous l’échanger contre différentes huiles à leur convenance ou la fabrication de leur propre huile.

A titre d’exemple, pour une fabrication d’huile de noix, il vous faut environ 35 kilos de cerneaux de noix (noix décortiquées) pour pouvoir faire une pressée. Vous obtiendrez environ 18 litres d’huiles de noix. Pour la noisette, il vous faudra environ 30 kgs de noisettes décortiquées pour obtenir environ 14 litres de noisettes.


Un petit conseil si vous en avez un ?

Il faut toujours conservé son huile à l'abri de la lumière, a une température constante et si possible pas élevé.

 

Merci M Baubet

 

Maintenant pour moi l'heure est à la dégustation. Mon choix se porte sur l'huile de noix. J'adore sont goût un peu prononcé qui s'accomode parfaitement avec une bonne salade.

 

gastronomieAutrementDe caractèreParoles d'office de tourismeA plusieurs famillesProduits d'iciSoyons écolos et responsables

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme