Current Size: 100%

Marais poitevin : instants volés de détente

Stella

Par Stella

le lundi 26 juin 2017

Voir les commentaires

  • Marais poitevin : instants volés de détente

Une balade dans le Marais poitevin comme séance de relaxation

Conches, papillons, cigogne, canard, héron… Je pars me perdre et m’enivrer d’air pur dans le Parc des Oiseaux du Marais poitevin, au cœur du Marais sauvage à Saint-Hilaire-La-Palud. Ici, le temps a suspendu son vol (oui je sais facile cette blague ;-)

 

La balade me provoque une légère ivresse, une réelle bouffée d’oxygène, un endroit luxuriant qu’il faut parcourir sans but précis et se laisser bercer par la beauté naturelle de ces paysages, au rythme de la partition la plus douce qui existe : le chant des oiseaux.


Tout autour, la nature m’offre ce qu’elle a de plus beau. A la surface de l’eau des conches, près des colonies de nénuphars dorés dansent des libellules, ces « Demoiselles » aux ailes translucides à la recherche des larves de moustiques qui vivent sous l’eau, sympa cet anti-moustique ;-) Qui a dit que dans le Marais poitevin, il y avait des moustiques, hé ben non ;-)

 

visite du Parc Ornithologique du marais poitevin

 

 

Une initiation à l’ornithologie dans le Marais poitevin sauvage

Plus j’avance, plus le silence et le gazouilli des oiseaux redevient maître. Je vais à la rencontre de ceux qui partagent leurs existences au rythme de l’eau qui s’écoule lentement.

 

Ici, une cigogne blanche. Saviez-vous que 1 600 couples viennent se reproduire en France dont environ 30 dans le Marais poitevin. Là un Eider à Duvet, celui-là est connu car son duvet est le plus chaud de tous, il est ramassé dans les nids pour confectionner des couettes et des « doudounes ». Et par là, le majestueux Héron Gardeboeufs (qui porte bien son nom) - il en existe près de 500 couples dans le Marais poitevin. Et j’apprends de nombreuses choses épatantes sur les oiseaux et leur migration :

Saviez-vous que lors de migration, la sterne arctique bat tous les records : elle niche autour du pôle Nord et passe l'hiver vers le pôle Sud, ce qui lui fait parcourir jusqu’à 40 000 km par an ! Et certaines fauvettes doublent ainsi leur poids et passent de 13 à 22 grammes, pour assurer un garde-manger en vol. Et ce sont de vrais Tour Opérator, ils sont les pros de l’organisation du voyage. Saviez-vous qu’au cours des semaines précédant leur migration, les oiseaux vont pour la plupart renouveler leurs plumes, régénérant ainsi leur efficacité optimale pour le vol.;-)

 

Gardeboueuf marais poitevin

 

 

Ce Parc ombragé offre l’avantage de contenir tout le Marais poitevin en un seul endroit : Le Marais sur Terre, le Marais sur l'eau et la gastronomie du Marais poitevin.

Dans cet article, découvrez comment on m'a menée en barque dans le Marais poitevin sauvage et de la qualité des mets proposés au restaurant Locavor des Oiseaux du Marais poitevin.

 

>> ASTUCE : pour recevoir automatiquement les articles parus dans votre boîte aux lettres, mentionnez votre email ici

 

barque dans le marais poitevin

 

 

Merci à ces Gardiens du Temple des oiseaux Nathalie, Francis et David pour leur accueil et leur partage de passions ! (et toute leur équipe ;-)

Découvrez vite la suite de la visite du site des Oiseaux du Marais poitevin
AnimauxbarqueBiodiversitéCoulonDélices gourmandsDeux-SèvresgastronomieHistoire naturellejardinMarais poitevinNiortOiseauxParc naturepaysageVenise VerteParc Ornithologique du Marais poitevinAutrementEn familleMarais poitevinLes gens d'iciA deuxEn soloEn FamilleTouristes à véloAu fil de l’eauBalades, randonnéesBien-être et santéCarnet de voyageLe saviez vous ?Les incontournablesLes petits coins secretsMarais poitevinPendant les vacances...Produits d'iciSoyons écolos et responsables

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme