Current Size: 100%

Marais poitevin : des mogettes magiques

Stella

Par Stella

le mercredi 27 avril 2016

Voir les commentaires

  • Marais poitevin : des mogettes magiques

 

 Ici on l’appelle « mogette », là « lingot » …


Mais qu’est ce donc ce fameux haricot blanc du Marais poitevin. Ces haricots typiques du Poitou et plus précisément, du Marais poitevin accompagnent de nombreux plats cuisinés dans les fermes poitevines.

 

champ de mogette du marais poitevin

Le Haricot Mexicain

La petite histoire raconte qu’ils seraient d’origine aztèque, importée du Mexique par les navigateurs espagnols qui sillonnaient les océans et apparues en Europe en 1530. Le Pape Clément VII, qui comprend l’intérêt de ce haricot qui se cultive facilement et se conserve l’hiver, charge ses moines, de cultiver le haricot. Les moines étaient alors considérés comme les meilleurs jardiniers d’Europe du Sud.

 

La Mogette autrement dit « petite religieuse »

La forme et la couleur blanche du haricot évoquant un jésuite en train de prier, habillé de blanc et légèrement courbé en avant, le nom de petit moine, ou « monjito » en espagnol, lui a été donné, ce qui a donné le nom Mogette, également écrit Mojettes ou Moghettes…

 

Un haricot aux pouvoirs magiques

Il semble que ce haricot ait des pouvoirs magiques, comme celui de réconcilier les couples, mais aussi de protection et d'exorcisme. On lui attribuait la faculté de protéger de la foudre !

Tellement riche en protéine, on pourrait presque le considérer comme une céréale.

Ce haricot est considéré comme procurant des effets anti stress, riche en vitamine B et magnésium, il agit sur l’anxiété. Il a la particularité d’être un aliment saint étant un concentré de sels minéraux, oligo-éléments, de fibres avec peu de sel et de matières grasses.

 

La Mogette mode d’emploi

mogettes du marais poitevin

Semées en mai, ces haricots sont récoltés de juillet à septembre selon si on les veut demi-secs ou secs.

• Demi secs : les pieds sont arrachés et emportés à la maison. Commence alors le « Dépalettage des mojettes » qui rassemble toute la famille. Séparées du pied fraîchement arraché, les gousses de haricots demi-secs sont mises en sacs pour être expédiées sur le marché ou sont écossées pour être cuisiner.

• Secs : Arrachés à l’automne, les pieds de mojettes sont « rapilotés » (rassemblés en patois ) autour d’un piquet : les tourettes fleurissent alors dans le paysage maraichin.

Chez Jean-François COURSAUD, agriculteur à Coulon, la récolte se fait encore manuellement.

 

A déguster sans modération

Autrefois, on mangeait le fameux «jambon mogette» le matin avant de partir pour les champs ou le soir au retour des travaux agricoles.

N’hésitez pas à déguster une belle tartine de pain de campagne grillée avec une bonne couche de mogettes cuisinés à la poitevine... divin !

 

 

Recette Facile : Les Mojettes mitonnées à l’ancienne

 mogettes du marais poitevin

  • 1 kg de mojettes du Marais demi-secs, 2 cuillerées d’huile noix, 2 oignons, 2 gousses d’ail, 1 clou de girofle, 30 gr de beurre, sel, poivre noir en grains broyés au moulin, persil.
  • Dans une cocotte ( en terre si vous avez ), mettre à chauffer l’huile et y faire revenir doucement l’oignon coupé en dés.
  • Saler légèrement et poivrer abondamment. Laisser fondre quelques minutes. Ajouter les mojettes lavées et égouttées, ajouter aussi le deuxième oignon piqué d’un clou de girofle et l’ail écrasé.
  • Mouiller d’eau bouillante juste à hauteur des mojettes. Cuire doucement en maintenant toujours cette hauteur d’eau ( toujours avec de l’eau chaude ). Couvrir d’un couvercle hermétique et d’un linge plié en quatre et maintenu humide.
  • La cuisson doit être lente et douce : compter environ 1 heure. La cuisson terminée, vérifier l’assaisonnement, ajouter le beurre et le persil haché.

Recette issue du guide « Manger autrefois en Poitou » -Geste Editions

Délices gourmandsDeux-SèvresMarais poitevinVenise VerteDe caractèreMarais poitevinConseils de ProsAmbassadeur Deux-SèvresBien-être et santéLes incontournablesMarais poitevinRecettes de ChefsSoyons écolos et responsables

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme