Current Size: 100%

MA BALADE A VELO EN VALLEE DU THOUET ET DE LA DIVE

Flavie

Par Flavie

le lundi 08 août 2016

Voir les commentaires

  • MA BALADE A VELO EN VALLEE DU THOUET ET DE LA DIVE

La plaine thouarsaise entre Thouet et Dive à vélo évidemment !

 

Certains partent pour des jours, des semaines, des mois, en itinérance à vélo, sur la Vélodyssée, la Véloscénie ou encore la Vélo Francette (je vous conseille cette dernière par ailleurs au hasard !), pour moi ce sera une petite journée de balade en Thouarsais

 

louzy

A vélo encore et toujours, me voici partie à la découverte de la plaine côté est, entre Thouet et Dive.

 

Cette nouvelle boucle, fraichement balisée (en vert), compte 25 km au départ de Louzy.

Il est possible également de partir de Thouars en suivant le légendaire, à présent, Thouet à vélo, ce que j’ai fait. De Saint-Médard à Crevant puis Vrines, je croise quelques cyclotouristes sacrément équipés. Leur prochaine étape : Airvault, moi je dis chapeau !

 

A Vrines, je décide donc de quitter l’axe principal pour rejoindre Louzy, point de départ de la boucle « entre Thouet et Dive les villages ».

Je passe au pied de l’église Saint-Pierre, située sur un chemin de Saint-Jacques –de –Compostelle reliant Fontevrault à Thouars, et datant du XIe et XIIe siècles. Elle est aussi dotée de jolis vitraux modernes colorés.

Je me dirige vers Férolles sur la commune de Saint-Cyr-La-Lande, puis j’aperçois la butte de Tourtenay. Et de 1 ! Ah oui car vous verrez qu’ici on compte de nombreuses buttes ! La plaine, vous avez dit la plaine ?

 

J’ai hâte de sillonner les ruelles de ce village troglodyte, Tourtenay.

Au fil des siècles, de nombreuses cavités ont été creusées puis aménagées dans la colline de tuffeau. Ici un petit trésor : un pigeonnier souterrain ! Unique dans la région, il appartient au domaine du Clos de Bois Ménard, exploitation viticole bénéficiant de l’Appellation d’Origine Contrôlée Saumur. Une dégustation ? pourquoi pas !

 

TOURTENAY INSOLITE

 

 

Je descends de la butte de Tourtenay plein est, direction le canal de la Dive.

Je suis curieuse de longer cet affluent du Thouet, traversant Deux-Sèvres, Vienne et Maine-et-Loire. La canalisation de la Dive a eu lieu au XVIIIe siècle et XIXe siècle. Le projet était ambitieux : il s'agissait de canaliser la rivière dans la perspective d'une liaison future avec la Charente et le sud de la France (bassin de la Garonne), rien que ça !

 

saint martin de macon

Me voici dans le bois de Bandouille jusqu'à Oiron

Ici a été édifiée une abbaye par l’ordre de Grandmont. Malheureusement celle-ci n’est plus visible aujourd’hui. A Saint-Martin de Mâcon (église de Saint Martin de Macon ci-contre), deux options s’offrent à moi : retour direct vers Louzy ou poursuivre sur la vallée de la Dive. Il fait beau et chaud, je cherche la fraicheur et je prends l’option 2 qui me mènera de surcroît jusqu’à Oiron, dont je ne me lasse pas.

En passant par là, je vous invite à découvrir le joli pont du Xème siècle de la Reine Blanche, construit sur la Petite Dive. Une aire de pique-nique est aménagée à cet endroit. D’ailleurs, je décide de m’installer ici pour un pique-nique les pieds dans l’eau, grand luxe.

 

Je suis ensuite les petits villages en bord de rivière dont Limon qui a la particularité d’être d’un côté de la rue en Vienne et de l’autre en Deux-Sèvres. Encore quelques coups de pédales, me voici à Pas-de-Jeu. Ici, un port et une gare ! oui oui ! Lors de l’essor de la canalisation de la Dive et du transport fluvial, un port est aménagé à Pas-de-Jeu, il n’en subsiste aucun vestige. La ligne de chemin de fer reliant Tours aux Sables d’Olonne ouverte en 1873 a nécessité l’implantation d’une gare. Non loin de là en quittant le village, on trouvait une usine d'allumettes Lebatteux (au lieu dit La Fabrique) construite en 1871. On en conserve les ateliers (trois corps de bâtiments juxtaposés menacés par la ruine) et les logements d’ouvriers (deux corps de bâtiments accueillant à l’origine quatre logements).

Que d’histoire dans la vallée de la Dive , n’est ce pas ?

 

Encore quelques kilomètres pour arriver à Leugny, ici une vue inédite sur le majestueux château de Oiron et sa collégiale Saint-Maurice. On les distingue de loin dans la plaine thouarsaise et vraiment c’est de toute beauté !

 

chateau d'Oiron

 

Me voici encore face à un dilemme, retour sur mes pas vers Bandouille pour un retour à Louzy ou poursuivre sur la boucle entre Thouet et Dive les villages ? Je choisis la raison, mes gambettes me rappellent qu’il convient de ne pas trop pousser !

 

Je reprends donc la liaison Leugny / Bandouille, soit 12 km fléchés en double sens, bien pratique !

En allant vers le bourg de Saint-Martin-de-Mâcon, je peux apercevoir l’église se dressant sur la butte du Petit Puy (et de 2) , à flanc de coteau, bordée à l’Ouest et au Sud par le cimetière.

 

saint legerLa commune de Saint-Léger-de-Montbrun s’étend sur un vaste territoire dominé quant à lui par la butte du Petit Peu de Montbrun d’une altitude de 102 m (et de 3 !). Comme à Saint-Martin-de-Mâcon, c’est sur celle-ci se trouve l’église datant des XIIe – XVIIIe - XIXe siècles.

 

Après avoir traversé ces villages encore peu connus de la plaine thouarsaise, retour à Louzy par le Bouchet puis direction Thouars centre par la liaison Louzy / Vrines fléchée également en double sens. Vous me suivez ? Si non, visualisez donc la carte !

 

Pour finir, une pause et un rafraichissement bien mérité (c’est moi qui le dis) place Saint-Médard à Thouars.

 

Rien ne m’arrête, à moi bientôt la Vélo Francette ( ça rime) mais qui sait ? bientôt peut-être mais il me reste encore quelques boucles sympathiques de la vallée du Thouet à sillonner ! et vous ?

 

paysageThouarsvéloAutrementEn familleConseils de ProsTouristes à véloAu fil de l’eauC'est gratuit !Carnet de voyageLes petits coins secretsSoyons écolos et responsables

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme