Current Size: 100%

Les moines Antonins, des moines soigneurs

Céline

Par Céline

le mercredi 28 mai 2014

Voir les commentaires

  • Les moines Antonins, des moines soigneurs

Un petit bout de l'histoire des Antonins : l'utilisation des plantes pour soigner l'ergotisme

 

L'histoire de Saint-Marc-la-Lande, commune située au cœur de la Gâtine, est liée à l'histoire des moines Antonins. La Collégiale, fleuron de l'art gothique renaissance en Poitou, et la Commanderie des Antonins évoquent l'histoire de ces moines soigneurs.

 

Fondé autour de 1080 dans le Dauphiné, l'ordre religieux des Antonins s'est répandu dans toute l'Europe du Moyen-Age, rayonnant par son action de soins et de charité publique. Cet ordre hospitalier puissant et réputé était spécialisé dans le soin d'une maladie terrible au Moyen-Age, le "Mal des Ardents" ou "feu de Saint Antoine". Provoqué par l'ergot de seigle – un champignon parasite du seigle, le "Mal des Ardents" entraînait des ravages considérables dans les populations touchées. Il a été l'un des fléaux les plus meurtriers au Moyen-Age.

 

Ergot de seigle  Lamier blanc, ou ortie blanche

          À gauche, l'ergot de seigle                                                      À droite, le lamier blanc, ou ortie blanche, qui rentre dans 

                                                                                                                 la composition du "Baume de Saint-Antoine".

 

Contracté par intoxication alimentaire, l'ergotisme peut prendre deux formes distinctes : l'une convulsive, l'autre gangreneuse. Pour soigner cette maladie, les Antonins administraient aux malades le "Saint vinage" (macération de plantes mises en contact avec les reliques de Saint Antoine) et modifiaient leurs habitudes alimentaires. Ils avaient également confectionné, à partir de 14 plantes médicinales cultivées dans le jardin des "simples", un baume cicatrisant, appelé "Baume de Saint Antoine".

 

Jardin médicinal - Saint Marc la Lande

Le jardin médicinal de Saint-Marc-la-Lande

 

De création récente, le jardin de plantes médicinales de Saint-Marc-la-Lande est une jeune collection de plantes locales connues pour leurs actions curatives mais qui peuvent s'avérer dangereuses. Il rappelle l'histoire des lieux et des Antonins, moines soigneurs qui avaient recours aux plantes pour soigner l'ergotisme.

 


  • Le jardin de plantes médicinales de Saint-Marc-la-Lande est en accès libre toute l'année. Pour découvrir l'histoire étonnante de ces moines Antonins et de leurs soins réputés au Moyen-Age : visite guidée (sur réservation) ou visite audio-guidée.
  • La Maison du Patrimoine vous accueille du mercredi au dimanche de 11 h à 19 h.
BiodiversitéHistoire naturellejardinMoyen-âgeMaison du Patrimoine de St Marc La LandeHistoireParoles d'office de tourismeA deuxEn groupeEn soloA plusieurs famillesEntres amisEn FamilleBien-être et santéLes rendez-vous de l'histoireLe saviez vous ?

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme