Current Size: 100%

Les arbres remarquables du Pays Mellois

Méli

Par Méli

le lundi 12 octobre 2015

Voir les commentaires

  • Les arbres remarquables du Pays Mellois

Bonjour à tous ! Ici Méli reporter ! Depuis le 23 septembre c'est l'automne, le changement s'amorce doucement, les paysages changent de couleur. Selon moi, c'est la saison idéale pour partir à la découverte des arbres remarquables du Pays Mellois.

Mais au fait, qu’est-ce qu’un “arbre remarquable” ?

Selon l'Office National des Forêts, ce sont des « arbres exceptionnels de par leur histoire, leur dimension ou encore leur forme, souvent connus depuis des générations, parfois entourés de légendes »

tilleul pioussay   tilleul pioussay tronc

Tilleul de Joué sur la commune de Pioussay crédit photo Yanick Méteau

 

En Deux-Sèvres, un inventaire a été mené par Deux-Sèvres nature Environnement, Bocage Pays Branché et Prom'Haies en 2009. Une mise à jour des données a été faite en 2014, les résultats sont en cours d'exploitation.

Concentrons-nous sur les arbres remarquables inventoriés dans le Pays Mellois. Et là, surprise, ils sont nombreux !

Le premier arbre qui vient à l'esprit est la Talle à Teurtous située à Celles-sur-Belle. Bien connu des locaux, cet arbre bénéficie du label « Arbre remarquable » attribué par l'association nationale A.R.B.R.E.S. 

En patois, teurtous signifie “à tout le monde”. Outre ses dimensions, ce châtaigner a une autre particularité. Son tronc est mort et il forme une grande cavité dans laquelle il est tout à fait possible de se glisser. C'est un beau spécimen de 14 mètres de circonférence à sa base, il est de nombreuses fois centenaire ! Avec près de 600 années au compteur, c'est un des plus vieux du département.

talle teurtous celle sur belle

crédit photo Phillippe Wall CD 79

 

Continuons la balade par Tillou (entre Brioux-sur-Boutonne et Chef-Boutonne). Le site devait à l'époque gallo-romaine abriter de nombreux tilleuls, il a pris le nom de tillolium (tilleul en latin), et son nom a « muté » en Tillou, c'est ainsi que s'appelle le village aujourd'hui. On estime que ce tilleul de 19 mètres de hauteur à 160 ans. Cet arbre a été planté dans de nombreux villages comme « Arbre de la Liberté » pour fêter la naissance de la IIème République.

 

tilleul tillou

A Tillou, place de l'église crédit photo mairie de Tillou

 

A Exoudun, près de la Mothe-Saint-Héray, ne manquez pas le pin parasol. D'une hauteur de 15 mètres, son âge est estimé à 130 ans. Entre la révocation de l'Edit de Nantes (1658) et l'Edit de la Tolérance (1787), il était interdit aux Protestants d'exercer leur culte. La tradition orale dit que les pins parasols étaient un signe de reconnaissance pour ces fidèles. Là où il y avait un de ces arbres, il y avait une maison pouvant offrir un refuge sûr aux Protestants.

 pin parasol exoudun

crédit photo Arlette Vandier Deux Sèvres Nature Environnement


Continuons la balade par l'archiprêtré de Mazières-sur-Béronne. Cette propriété construite par une communauté monastique abrite un if de 6 mètres de circonférence. Le conservateur du château de Versailles l'a estimé à plus de 1000 ans, d'autres estimations tablent plus sur 500/600 ans. Cet arbre se situe sur une propriété privée, mais les propriétaires des lieux organisent des visites sur demande.

 

if maziere sur beronne

crédit photo Yanick Méteau

 

Une pause s'impose si vous passez par Melle.  Un Ginko Biloba de plus de 25 mètres, et de 150 ans vous attends place Saint Savinien, ne le manquez pas en automne, ses feuilles en forme d'éventail forment une magnifique parue jaune. Le Ginko Biliba fait partie de la plus ancienne famille d'arbres connue, apparue il y a plus de 270 millions d'années.

ginkobiloba melle

crédit photo Philippe Wall


Par ailleurs, vous pourrez y parcourir l'Arboretum du Chemin de la Découverte. Classé « Jardin Remarquable », vous y retrouverez plus de 1800 arbres et arbustes. N'hésitez pas à vous rendre à l'Office de Tourisme (3 rue Emilien Traver) pour récupérer la brochure gratuite sur le circuit de l'Arboretum.

 

chemin de la découverte melle

crédit photo Pierre Jozelon

 

Cette balade (non-exhaustive) en Pays Mellois m'a bien plu, un bon moyen de découvrir les trésors cachés de la région, qui sont souvent juste à coté de nous. Dans ces arbres et leurs troncs, chacun y voit ce qu'il veut, une tête de dragon, un visage, de quoi s'évader et de réver le temps d'une balade !
A bientôt, pour de nouvelles découvertes en Pays Mellois !

Parc natureAutrementEn familleNatureParoles d'office de tourismeEn FamilleBalades, randonnées

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme