Current Size: 100%

Les "24 heures du Mans" à Bressuire

Bénédicte

Par Bénédicte

le lundi 15 juin 2015

Voir les commentaires

  • Les "24 heures du Mans" à Bressuire

En tous cas, c’est l’ambiance que l’on retrouve chaque année le dernier week-end de juin. Depuis 9 ans déjà, de belles mécaniques font crisser leurs pneus sur le circuit Alain – Métayer de Bressuire, dans le Nord Deux-Sèvres. Et pour la dixième édition, ce sont les Ferrari qui sont à l’honneur… Un super anniversaire ! Alors direction Bressuire pour en savoir plus…

 

Un Grand Prix Automobile à Bressuire ?

 Grand Prix Automobile Bressuire

 

Curieuse d’en savoir plus sur le sujet, je rencontre Jean-Claude Fillon, Président de l’association «Auto Rétro Bressuirais». Et là, surprise ! Ces courses automobiles existaient déjà au milieu du XIXème siècle, plus exactement la première épreuve a démarré le 20 août 1950 avec 24 voitures, des 6 cv Renault sur un circuit de 18 km au cœur de la ville de Bressuire.

 

 Grand Prix Automobile Bressuire - 1951 

Le premier Grand Prix a lieu le 1er juillet 1951 sur un circuit de 2650 m homologué par l’ACF (Automobile Club de France) avec 4 catégories de voitures de type Citroën, Hotchkiss, Delahaye, Porsche, Ferrari, Lancia, Simca, Cisitalia, Dyna-Panhard, Renault, Jovette…

 

 

 

 

 

 Grand Prix Automobile Bressuire - 1952  Grand Prix Automobile Bressuire - 1953   Grand Prix Automobile Bressuire - 1954

 

 

Puis ça s’enchaîne : 1952, deuxième Grand Prix «Circuit Automobile de Vitesse» avec encore des Citroën, Simca, Peugeot, Dyna-Panhard, Delahaye, Hotchkiss, Morgan, Alfa Romeo, Ferrari, Meteor Veritas, Porsche, DB…

 

En 1953, attention, le Grand Prix devient « Circuit International de Vitesse » avec encore de nombreuses marques (Citroën, Simca, Dyna-Panhard, Peugeot, Renault, Fiat, DB, Nardi Sport, Maserati, Alfa Romeo, Jaguar, Osca, Gordini, Ferrari, Delahaye, Aston Martin, Talbot Lago, Osca-Barquette…).

 

En 1954, le Grand Prix est marqué par l’arrivée des «Racers» et la manifestation se prolonge sur deux jours au lieu d'un. Plus de 15 000 spectateurs sont présents ! Et toujours un superbe plateau : Citroën, Peugeot, Simca, Fiat, Panhard, Renault, Gordini, Maserati, Jaguar, Ferrari, Talbot, DB, Kieft, Guepard, Osca, Nardi, Morelti, APL, Norton, Gilera, Erskine, Emeryson, Cooper…

 

Malheureusement l’histoire s’arrête en 1955, suite au terrible accident du 11 juin aux 24 heures du Mans, qui met un terme à ces courses automobiles en centre-ville… Plus de compétition possible en centre-ville, l’aventure prend fin ici… Toutes ces superbes manifestations sont portées par l’association «Bressuire Automobile Club», section de l'Automobile Club des Deux-Sèvres, de 1951 à 1955, dont le président à l’époque est le Docteur Métayer.

 

Un livre sort en 2006, « Les années circuit », et l’histoire reprend sa course…

 Grand Prix Automobile Bressuire

 

Et, comment arrive-t-on en 2006 me direz-vous avec à nouveau un Grand Prix Automobile à Bressuire ? Eh bien, avec l’implication de Jean-Claude Fillon, né en 1947, qui garde en mémoire de son enfance des images furtives de bolides lancés au cœur de la cité envahie d'une grande effervescence, d'une odeur entêtante d'un mélange de paille et de gaz d'échappement, de pétarades et de freinages étourdissants, le tout accompagné de noms abondamment prononcés par les jeunes de son âge: TALBOT LAGO - RACER - FERRARI.

 

 Grand Prix Automobile Bressuire

 

Et c'est en 2004, lors de la commémoration du 50ème anniversaire du Grand Prix Automobile, que ses souvenirs refont surface et l’idée naît de remonter l’histoire pour laisser la trace de cette aventure que furent les Grands Prix Automobile à Bressuire dans les années 50. Il rencontre alors la fille du docteur Métayer, Marie-Hélène Laveix-Métayer, (actuelle présidente d’honneur de la nouvelle association «Auto-Retro Bressuirais»), qui lui accorde les droits d’utilisation des photos de l’époque pour la réalisation d’un livre retraçant toute cette histoire : «Les années circuit».

 

 

Et l’aventure reprend alors, l’histoire n’est pas terminée… En 2005, une nouvelle association se créée : «Auto Rétro Bressuirais», avec pour Président, devinez qui ? Non je vous l’ai déjà dit : Jean-Claude Fillon ! Mais désormais, plus de compétition (c’est toujours interdit en centre-ville), alors place aux démonstrations !

 

Des Ferrari, Porsche, Dauphine, Simca, Austin, Riley, Bugatti, Berkeley, Lotus…

 Grand Prix Automobile Bressuire  Grand Prix Automobile Bressuire

Et voilà, en 2006, c’est reparti ! On retrouve les voitures de 1920 à 1970 en 4 catégories, comme celles des années 50 : Tourisme, Sport, Monoplace («Racers») et Cyclecar (voitures de sport d’avant-guerre : Bugatti, Berkeley…). Chaque année un club est invité. C’est le 5ème plateau. Pour la 10ème édition en 2015 c’est le Club Ferrari ! En 1952, trois d’entre elles étaient alignées en première ligne du Grand Prix de Vitesse ; petit retour aux sources finalement ! Et grande nouveauté pour les 10 ans, des démonstrations en semi-nocturne ! La légende va donc continuer à s’écrire…

 Grand Prix Automobile Bressuire  Grand Prix Automobile Bressuire

L'actuel circuit «Alain Métayer» (vous vous souvenez ? le Docteur !) mesure 750 m et se situe au coeur de la ville. Et vous savez quoi ? Vous pouvez voir quasiment tout le circuit depuis la place Saint Jacques où se situe le « paddock » (comprenez «lieu où stationnent les voitures»). Vous avez même accès pour voir les véhicules de près ! C’est magique non ? Un départ se fait environ toutes les 10 ou 15 mn, pas le temps de s’ennuyer ! C’est un départ par catégorie et chacune d’entre elles passe plusieurs fois, un vrai spectacle ! Vous pouvez donc vous déplacer sur la place centrale, le square, la place de la gare, le long de la ligne de départ, accéder aux animations et côtoyer de près les nombreux pilotes présents ! Vous en connaissez beaucoup vous des circuits en centre-ville comme ça ? A ma connaissance, c’est le seul de ce type en Poitou-Charentes…

 Grand Prix Automobile Bressuire

 

Et les 24 heures du Mans dans tout ça ?

Oui, vous pourriez dire, mais quel rapport si ce n’est les voitures ? Eh bien, il faut savoir que dans les années 50, les 24 heures du Mans se tenaient juste 15 jours avant le Grand Prix Automobile de Bressuire, et certains pilotes participaient aux deux ! C’est aussi ce qui a fait la renommée de Bressuire !

 Grand Prix Automobile Bressuire

 

Et puis vous avez le fameux «départ type Le Mans», celui où les pilotes se trouvent face à leur voiture garée en épi avec les autres, où au coup de sifflet, les pilotes courent pour s’installer dans leur véhicule.

Petite histoire sur ce fameux départ (extraite de «L'automobile de A à Z» aux éditions Du May) : «En 1925, pour la première fois, les voitures sont rangées en arrête face aux pilotes qui doivent courir, monter la capote s'il y a lieu et démarrer. Cette formule de départ «Le Mans» dure jusqu'en 1969, année où Jacky Ickx prend tout son temps pour s'installer et boucler son harnais, afin de bien montrer le danger de cette formule de départ ... ce qui ne l'empêche pas de gagner la course. En 1970, les pilotes seront sanglés à bord des voitures, puis en 1971, le départ est donné lancé.»

 

 Grand Prix Automobile Bressuire

 

 

Non vraiment ce n’est pas comparable aux 24 heures du Mans mais ça les évoque quand même… 750 m de circuit en ville à Bressuire contre plus de 13 km sur le circuit Bugatti et la route Nationale pour les 24 heures du Mans … ! Non, ce n’est pas la même dimension ! Le Mans organise aussi des courses historiques telles que « Le Mans Classic », "Le Mans Légende", comme à Bressuire, enfin presque… de toute façon, trouvez-en moi un circuit historique qui a lieu en Ville comme à Bressuire, dans notre belle région de Poitou-Charentes, moi je n’en vois pas… !

 

En fait, c’est plutôt les 36 heures de Bressuire qu’on devrait dire cette année avec la nocturne du samedi soir ! Donc rien à voir encore avec les 24 heures du Mans !! Bah oui alors ! Franchement !

 

Ah si autre chose, c’est gratuit ! Et les 24 heures du Mans au fait, c’est combien ? Bon d’accord, ce n’est pas la même chose je sais…

 

 

 

Alors si l’ambiance des vieilles voitures de course vous titille le champignon, armez-vous de votre casquette et de vos lunettes solaires, vous serez éblouis par tant de spectacle historique, une commémoration pour que l’Histoire ne s’arrête pas là, et là je dis, merci à l’asso «Auto Rétro Bressuirais» de nous faire revivre ces moments magiques où le vacarme des «vroums-vroums» pour une fois nous fait plaisir à entendre… Rendez-vous le dernier week-end de juin, et ce chaque année !

agendaBressuirefêteChâteau de Saint-MesminHistoireParoles d'office de tourismeA deuxAmbassadeur Deux-SèvresAvec un bébé en bas âgeCamping caristeEn groupeEn situation de handicapEn soloA plusieurs famillesEntres amisEn FamilleTouristes à véloC'est gratuit !En soiréeInclassablesInsoliteLe saviez vous ?Les incontournablesMoments festifs

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme