Current Size: 100%

Le WWOOFING en Deux-Sèvres : découvrir, échanger, partager

Eva

Par Eva

le lundi 06 août 2018

Voir les commentaires

  • Le WWOOFING en Deux-Sèvres : découvrir, échanger, partager

Ferme pédagogique La Mantellerie

Photos © : Ferme de La Mantellerie

 

C’est à Saint-Pompain, à 30 minutes de Niort et du Marais poitevin que nous faisons connaissance avec Lydie, propriétaire de la ferme de La Mantellerie avec son conjoint Guillaume et sa belle-mère Mireille.

Cette ferme n’est pas comme les autres, en plus d’être une ferme pédagogique, elle fait également partie du réseau WWOOFING. Wouf quoi ? Je vous explique ! 

Logo WWOOF France

Photos © : WWOOF France

 

WWOOFING (Wolrd-Wide Opportunities on Organic Farms) est un concept de voyage basé sur l’aspect solidaire, économique et écologique.

Le principe est de donner de son temps en participant aux différentes tâches d’une exploitation tournée vers l’agriculture biologique comme le jardinage, l’élevage

En échange, le WWOOFer (personne pratiquant le WWOOFING) est nourri et logé ! Une belle manière de faire des rencontres, d’échanger, de voyager et surtout d’apprendre de nouvelles choses !

 

WWOOFer à La Mantellerie

Photos © : Ferme de La Mantellerie


Comment avez-vous connu le programme WWOOFING et depuis combien de temps êtes-vous hôtes ?

Mon mari a réalisé des formations sur la permaculture (concept au cœur de notre ferme), c’est donc à travers celles-ci qu’il a découvert le principe du WWOOFING qui nous a tout de suite enchanté ! Nous avons commencé l’aventure au début du mois de mars 2017 soit 1 an et 4 mois aujourd’hui et nous avons accueilli à ce jour 5 WWOOFers.

 

 

Pourquoi avoir voulu devenir hôte et quelles sont les qualités pour être un bon hôte ? 

Nous avons souhaité commencer cette aventure car c’était un moyen d’échanger avec des personnes venues d’ailleurs, d’avoir la vision de l’autre et donc un œil nouveau sur notre structure. Pour être un bon hôte, je pense qu’il faut avant tout aimer le partage, l’échange, la communication mais aussi savoir être pédagogue et aimer transmettre aux autres. 

 

 

Qu’attendez-vous de vos WWOOFers ? Quelles sont les missions que vous leur confiez ? 

Le point le plus important c’est que le WWOOFer aime la nature et les animaux et n’est pas peur de se salir les mains. Il faut qu’il soit également respectueux de l’organisation établi en amont, polyvalent, curieux, physique et dynamique. Les missions peuvent être très variées ou bien au contraire, spécialisées. Elles seront définies selon les envies de chacun. En tout cas, il y en a pour tous les goûts : maraichage, élevage

 

Ferme et potager à La Mantellerie

Photos © : Ferme de La Mantellerie

 

En contrepartie à quoi le WWOOFer à droit ? Logement, couvert ? 

En contrepartie du travail fourni, les WWOOFers sont logés et nourris matin, midi et soir. Le midi et le soir c’est avec nous (s’ils le souhaitent), mais le matin, nous avons établi la règle du petit déjeuner seulement en famille afin de profiter de ce moment avec mon conjoint et mes 2 enfants. Ils peuvent bénéficier de leur après-midi ou week-end en accord avec nous. Pour le logement, une caravane douillette est à disposition. Généralement nous accueillons les WWOOFers un par un mais dans certains cas, il est possible d’accueillir 2 personnes en même temps.  

 

 

Qu’est-ce que ça vous apporte de rencontrer des personnes qui viennent de pays différents, avec une culture et une histoire différente ? 

Partager des histoires, des religions, des cultures différentes c’est très enrichissant. Nous n’avons pas encore eu l’opportunité d’accueillir des étrangers pour le moment mais en revanche nous avons pu accueillir des chtis et plusieurs parisiens. De voir que notre mode de vie intrigue et peut faire changer une personne est gratifiant. Ça nous encourage à continuer ! Pour l’anecdote, nous avons accueilli un WWOOFer parisien qui était ingénieur. Ce fut pour lui une expérience révélatrice, en contact avec la nature et non avec un ordinateur il s’est senti dans son élément et s’est reconverti professionnellement à son départ. 

 

Elevage et maraichage à La Mantellerie

Photos © : Ferme de La Mantellerie

 

Un message à faire passer ? 

L’origine de notre alimentation provient de la nature, c’est la nature qui nous nourrit. Si nous détruisons la nature, nous ne pourrons plus manger ! C’est pour cela que grâce à notre ferme pédagogique et à l’accueil WWOOFING nous voulons sensibiliser le monde à ce sujet car il n’est jamais trop tard pour prendre conscience.  

 

Pour une immersion totale, laissez-vous porter par la vidéo de la Ferme de La Mantellerie

Pour devenir WWOOFer à La Ferme de La Mantellerie : cliquez-ici
La Ferme de la Mantellerie (EARL BICHON)
36 rue de la mantellerie
79160 saint pompain
Par téléphone: 
05.49.25.04.81

La Ferme de la Mantellerie (EARL BICHON)
36 rue de la mantellerie
79160 saint pompain
Par téléphone: 05.49.25.04.81
contact@lamantellerie.com
AnimauxBiodiversitéDeux-SèvresjardinMini fermepaysageAutrementNatureConseils de ProsLes gens d'iciA deuxEn groupeEn situation de handicapEn soloA plusieurs famillesEntres amisEn FamilleTouristes à véloLes petits coins secretsPendant les vacances...Soyons écolos et responsables

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme