Current Size: 100%

Le Silence est d'or et les Mines d'argent.

Dame Marianne

Par Dame Marianne

le jeudi 27 février 2014

Voir les commentaires

  • Le Silence est d'or et les Mines d'argent.

Melle, un village d’irréductibles...

... aurait, semble-t-il, refusé de se plier à l’européanisation de sa monnaie, les anciens francs auraient donc toujours court ! Parbleu, en voilà des sornettes que Dame Marianne vous sert là !
En matière de Francs, ceux qui sont ici impliqués sont plutôt les rois issus de ce peuple. Mais il s’agit en effet également de monnaie. Partons donc à la conquête de l’histoire des Mines d’Argent des Rois Francs de Melle !

Commençons par faire les présentations.

Les Francs étaient, comme leur nom ne l’indique pas, un peuple d’origine Germanique. Le premier souverain qui, après quelques turpitudes de l’histoire, prit la tête de la Gaule en 481 fut Clovis. Converti au catholicisme en 498 à Reims, il promit d’étendre cette religion à ses sujets essentiellement païens afin de s’assurer le soutien des notables gallo-romains. Il fonda la dynastie des Mérovingiens, du nom de leur ancêtre légendaire Mérovée, aussi nommés « les rois fainéants » par leurs successeurs, les Carolingiens.
Il fit de Paris la capitale du royaume des Francs. A sa mort en 511, ses quatre fils, Thierry, Clodomir, Childebert Ier et Clotaire Ier, se partagèrent le royaume. Un de ses autres illustres descendants est le roi Dagobert.

La fin du règne des Mérovingiens est due à leur perte de pouvoir et à leur destitution par les Carolingiens. Pépin le Bref, fils de Charles Martel et petit-fils de Pépin le Jeune, monta sur le trône en 751. Il donna naissance à Carloman et à Charlemagne (encore et toujours lui). Au Xème siècle, le règne des Carolingiens prit fin et la France naquit.

 

Mines d'argent de melle

 

Et les mines d'argent dans tout ça ?

Elles furent exploitées à cette époque entre le VIIème et le Xème siècle pour en extraire de la galène argentifère. Ce minerai fournissait plomb et argent. Le plomb était utilisé pour la fabrication de vaisselle, canalisations ou couvertures de toits. L’argent, quant à lui, était frappé dans l’atelier monétaire. Celui de Melle faisait partie des dix ateliers autorisés par Charles le Chauve.

Si à l’époque des Mérovingiens l’or constituait un moyen de paiement, les Carolingiens l’abandonnèrent au profit d’une monnaie faite d’argent : le denier et le demi-denier ou obole. Les principaux signes distinctifs de ces pièces sont une croix, le nom du roi et le nom de la ville ou elles étaient frappées.

La visite guidée des Mines d’Argent vous permettra donc de vous immerger dans cette « industrie » du haut Moyen-âge, de l’extraction du minerai à la frappe de la monnaie. Avant de partir, profitez en aussi pour flâner dans le jardin carolingien composé de plantes comestibles, tinctoriales et médicinales.

Et si votre bourse n’en ressort pas remplie de monnaie sonnante et trébuchante, l’enrichissement sur le plan culturel est garanti !

MonnaieMines d’ArgentEn familleHistoireLes blogueurs parlent des Deux-SèvresA deuxAvec un bébé en bas âgeEn groupeEn soloA plusieurs famillesEntres amisEn FamilleCités de caractère, Ville d'Art et d'histoirePendant les vacances...Que faire en hors saison ?

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme