Current Size: 100%

Le Lac du Cébron : Une perle à l'état brut

Miss Gâtine

Par Miss Gâtine

le lundi 26 janvier 2015

Voir les commentaires

  • Le Lac du Cébron : Une perle à l'état brut

A mi-chemin entre Gourgé et la "Petite Cité de Caractère" de Saint-Loup-sur-Thouet, une grande étendue bleue, ceinte d’un paysage à l’air sauvage… C’est le Lac du Cébron, le plan d’eau le plus vaste du département et propriété du Conseil Général des Deux-Sèvres. Rencontre sur place avec Sabrina Lefebvre, technicienne environnement en charge de la gestion du site.

 

Pour commencer, pouvez-vous nous dire quelques mots pour nous présenter le site dans sa globalité ?

lac du CébronCe site, créé dans les années 80 pour la ressource en eau potable, s’étend sur une superficie totale de 300 ha, comprenant le lac, les berges, la surface agricole et les bâtiments. Le Lac artificiel représente à lui seul 180 ha de la surface totale, soit plus de la moitié. Il alimente 1/3 de la population des Deux-Sèvres, soit environ 100 000 personnes. Outre cette mission essentielle, la gestion du lac du Cébron par le Conseil Général a d’autres objectifs tels que la préservation de la biodiversité et l’accueil du public.

 

Quelles activités peut-on pratiquer sur le site ?

Voile CébronTout au long de l’année, la promenade est autorisée sur les sentiers du lac. Ils sont agrémentés de quelques aménagements tels que des aires de pique-nique et un terrain de pétanque. Pour aller du Centre pédagogique à l’observatoire de l’Anse de la Terre Noire, on passe par un jardin pédagogique, espace de biodiversité où se conjuguent harmonieusement nature et activités humaines et où aucun produit chimique n’est utilisé.

D’autres activités sont possibles durant certaines périodes, comme la randonnée pédestre (sur une partie des berges) ou la pêche (en 2ème catégorie), autorisées du 1er juin au dernier dimanche de janvier.

Quant aux activités nautiques, il est possible, du 15 avril au 15 septembre, de pratiquer la voile légère d’initiation (planche à voile, catamaran d’initiation, dériveur léger) sur la partie navigable du lac, soit environ 30 ha.

 

Quelques mots sur l’extraordinaire activité ornithologique du site ?

Le lac est un refuge ornithologique exceptionnel : près de 240 espèces différentes y ont été recensées. Les 180 hectares du lac et ses eaux poissonneuses accueillent de nombreux oiseaux migrateurs toute l’année. Les oObservatoire ornithologique Cébroniseaux les plus emblématiques sont les sternes pierregarin, les hérons cendrés ou garde-bœufs. Des espèces plus rares, telles que les Cigognes noires ou les Balbuzards pêcheurs, résident ou visitent les berges.

Tout au long de l’année, deux observatoires ornithologiques sont en libre accès, pour permettre au public de contempler et étudier cette faune si particulière. Celui de l’Anse de la Terre Noire est animé tous les dimanches après-midis, de 14h30 à 17h l’hiver et jusqu’à 18h durant la période estivale : ces animations sont ouvertes à tous et entièrement gratuites.

 

Il y a aussi tous les équipements communautaires présents sur le site : il semble que le sport et le tourisme y ont une place importante ?

Rando lac CébronIl y a effectivement 3 terrains de sport aménagés : un de beach-volley, un multi-activités de plein air, et un de tennis… De quoi contenter les sportifs !! Une salle de sport couverte est également à disposition, sur réservation auprès de la Communauté de Communes. Les amateurs de baignade profitent aussi du lieu avec le bassin aménagé, ouvert en juillet et août.

On propose enfin l’hébergement sur place avec l’aire naturelle de camping. Celle-ci connaît un succès grandissant avec l’aménagement de 5 cabanes en bois qui permettent de passer une nuit confortable dans de bons lits et de profiter d’une salle commune pour la préparation des repas. C’est un lieu de vacances idéal pour un séjour nature !

 

 

 

 

 

 

Le site est classé « Espace Naturel Sensible ». Pouvez-vous nous expliquer ce concept ?

Espace Naturel Sensible Cébron

 

Le lac du Cébron a été désigné ainsi afin de préserver la richesse de son patrimoine environnemental et sa biodiversité. A ce titre, il bénéficie de la politique de préservation et d’éducation à l’environnement du Conseil Général. Le département en assure la gestion, l’animation et la valorisation avec l’appui des acteurs locaux engagés dans la protection de l’environnement. La volonté politique est de conserver l’aspect naturel du site tout en y pratiquant des activités raisonnées.

 

 

 

 

 

 

 

 

Avez-vous une idée de la fréquentation annuelle du site ?

La dernière estimation relevait une fréquentation annuelle d’environ 40 000 personnes.

 

Avez-vous déjà des manifestations prévues pour l’année 2015 ?

Nous accueillerons, comme depuis un certain nombre d’années maintenant, la « fête du sport » le dimanche 7 juin. C’est devenu un rendez-vous incontournable, où le public peut découvrir toutes les associations sportives locales et s’essayer aux différentes disciplines représentées : c’est une animation très conviviale, qui rencontre un franc succès chaque année…

Nous programmerons d’autres manifestations dans l’année mais les dates ne sont pas encore, à ce jour, arrêtées : nous souhaitons organiser plusieurs randonnées pédestres et cyclistes ainsi que des animations sur la biodiversité. Nous devrions pouvoir établir un calendrier précis de ces sorties dans les prochaines semaines… Encore un peu de patience !!!

 

Et si ce week-end, nous faisions une petite promenade du côté du Cébron ???

BiodiversitéAutrementEn familleNatureParoles d'office de tourismeAmbassadeur Deux-SèvresAu fil de l’eau

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme