Current Size: 100%

A la marche des Galipotes d’Ardin, on était mouillés mais heureux

Laurent

Par Laurent

le lundi 03 juin 2013

Voir les commentaires

« Le retour des Galipotes » est une marche nocturne et gourmande organisée à Ardin, près de Coulonges-sur-l’Autize. On y traque un curieux fantôme.

 

 

Touriste, arrête-toi à Ardin : il y a 100 km de chemins, une maison hantée et les galipotes. Mais celles-ci sont facétieuses. En 2013, comme pour la 13e édition de la marche qui célèbre leur retour, il a fallu compter sur la pluie. Bernard Audurier, son créateur, raconte cette manifestation bon enfant.

 

 

galipotes - Monsieur Audurier

Bernard Audurier, fondateur de la marche nocturne

 

Le grand père de Bernard Audurier, qui avait fait la guerre de 1914-1918 lui racontait enfant des histoires extraordinaires lors des veillées. Notamment, celle de la galipote, qu’on pouvait rencontrer après minuit. Il en existe des variantes dans tout le grand Ouest mais on ne sait pas vraiment ce que c’est tant qu’on ne l’a pas vue. Ce serait le diable qui se transforme en chien blanc, en loup blanc ou encore en chèvre blanche. Une drôle de créature de légendes, que Bernard a voulu rappeler aux jeunes générations.

 

Lorsqu’il a créé cette marche nocturne en 1997, c’était la première de la région. A l’époque, il est allé voir un boulanger, afin de proposer un gâteau sec. Par la suite, celui-ci a été produit par l’entreprise d’un « gars du coin », Gary Daguisé : Les P’tits Amoureux. Elle produit aussi la fromagère, l’autre spécialité locale (un gâteau moelleux au lait), en misant sur des circuits courts. Le biscuit « la galipote » est une véritable réussite économique qui fait la fierté des environs. Il est né de l’initiative de Bernard et de quelques bénévoles. En effet, contrairement à ce que l’on croit souvent, la marche est venue avant le gâteau.

 

L’une et l’autre s’aident mutuellement et rayonnent bien au-delà des Deux-Sèvres. C’est un moyen de faire connaître la région.

 

La randonnée est organisée par l’Espoir Sportif d’Ardin, avec la participation de l’association culturelle de l’Autize et de l’inter-associations de Béceleuf. Elle permet de faire découvrir le patrimoine d’Ardin et de Béceleuf et les produits locaux. Il y a 200 bénévoles et plus de 2000 marcheurs (quand il ne pleut pas comme cette année). Des étapes gastronomiques tous les 3 kilomètres, sont l’occasion de se ravitailler dans la bonne humeur et d’assister à des animations. Comme les départs sont échelonnés, il n’y a pas d’embouteillages.

 

La marche « Le retour des Galipotes » séduit par son côté sympathique et festif. Les gens se déguisent. Malheureusement cette année, cela concerne surtout les bénévoles. Les participants arborent quant à eux sac plastique et ciré.

 

Mais la pluie fine n’est pas venue à bout des marcheurs, qui, débutants ou confirmés, ont fait preuve d’une admirable motivation. Et, devant une nouvelle collation servie à l’arrivée, ils sont fiers d’eux. Ils trouvent que « c’était sympa » et que les animations (acrobates, clown, musiciens) étaient « super bien ». Stéphane de l’Aiguillon-sur-Mer et Thierry, de Niort, qui ont fait la course pour la première fois, reviendront et garderont un bon souvenir. Même si le circuit était assez physique et glissant.


Oserez-vous venir traquer la galipote l’année prochaine ?


galipote fait son cirque

Cette année, la galipote fait son cirque

bourg d'ardin avant le départ de la randonnée

Un aperçu du bourg d'Ardin juste après le départ

 

apéritif lors de la rando

L’apéritif est servi en bord de rivière. Ca chante et ça « chambre » dans la bonne humeur.

 

les clowns

L'équipe du stand "soupe" dans la grange de James Poussard, agriculteur passionné de chiens de traineau. A l’arrière plan, Gary, fondateur des P’tits Amoureux.

 

marcheurs rient

Les marcheurs rient. Normal, il y a du vin chaud.

 

loupiotes et kway

Loupiotes, K-way et costumes DDE traversent les hameaux d’Ardin vers le prochain ravitaillement.

 

acrobates aux galipotes

Les animations, comme ces acrobates, ont été très appréciées.

 

nom d'une galipote

Nom d'une galipote !

 

casse croute lors de la rando

Pain, poulet et mogettes (le haricot blanc local). De nombreux bénévoles s’affairent en coulisses.

 

réconfort

Un peu de réconfort avant de repartir

 

clown jeff

Le clown Jeff se charge de l’animation

 

retour en enfance

On retombe en enfance

 

insolite pigeonnier avec un arbre dedans

Intérieur du pigeonnier de Béceleuf, dans lequel un arbre a poussé

 

fromage et dessert

Fromage et dessert : la fromagère, bien sûr

 

randonnée nocturne

Et voilà ce que c’était lors d’une édition précédente, par beau temps. Cela donne envie, n’est-ce-pas ?
Marché traditionnelFestivitésA deuxEn groupeEn soloA plusieurs famillesEntres amisBalades, randonnéesCarnet de voyageMoments festifs

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme