Current Size: 100%

"J'aurai voulu être un artiste..."

Bénédicte

Par Bénédicte

le vendredi 25 septembre 2015

Voir les commentaires

  • "J'aurai voulu être un artiste..."

Et là vous pensez à la célèbre chanson "Le Blues du Businessman" de la comédie musicale Starmania ? Eh bien non, je m’en vais prendre la direction du théâtre, de la création artistique, de la résidence d’artistes plus précisément… Et pour cela, je rencontre Gurval, directeur de Scènes de Territoire, voyageur en quête de perle rare, de première, de sortie de fabrique ou de laboratoire… Vous y comprenez quelque chose vous ? Elle est où la souris verte ? Eh bien suivez-moi, ou plutôt, écoutez Gurval…

 

Scènes de Territoire…
Pouvez-vous nous en dire plus Gurval ?

Scènes de Territoire - Bocage Bressuirais - Programmation culturelle 2015-2016

 

Scènes de Territoire initie un nouveau rapport entre les habitants et leur territoire du Bocage Bressuirais, des artistes et leurs créations. Revendiquant la culture comme un vecteur de cohésion, ce projet coordonne et anime le développement culturel notamment par la création artistique, la diffusion de spectacles vivants professionnels et la mise en place d’actions culturelles. Scènes de Territoire investit aussi bien les salles de spectacle équipées (le Théâtre à Bressuire, la salle de la Passerelle à Mauléon, l’Espace Belle-Arrivée à Nueil-Les-Aubiers ) que des lieux atypiques à inventer. Différentes esthétiques sont abordées dans un souci de pluralité artistique : du théâtre à la danse, des arts de la piste à la musique, des arts plastiques aux arts visuels… 41 soirées sont programmées pour la saison 2015-2016 et encore autant pour des publics spécifiques.

 

Et comment faîtes-vous pour choisir les spectacles ?

Eh bien c’est un travail de recherche qui passe par des repérages sur des spectacles sur toute la France : Paris, Nantes, Poitiers, Niort et même Bordeaux ou Avignon ! Je peux aller voir 3 à 4 spectacles par semaine ! Et quand un m’intéresse, je vais directement voir Aurélien, le directeur technique de Scènes de Territoire pour étudier la faisabilité afin de programmer ou non pour la saison suivante le spectacle que j’ai présélectionné !

 

En parallèle de la programmation, Scènes de Territoire reçoit 6 résidences d’artistes par an.

 

Une résidence d’artistes, ça consiste pour vous…

Résidence d'artistes - Scènes de Territoire - Bocage Bressuirais

© Didier Goudal

 

Tout simplement, si nous n’avions pas de spectacles, nous n’aurions rien à diffuser…

Scènes de Territoires sur le Bocage Bressuirais, accompagne les artistes dans la création, en les recevant sur son territoire le temps d’une résidence. Nous mettons à disposition des artistes, une salle de répétition (le Théâtre de Bressuire, la salle passerelle à Mauléon…) et un lieu d’hébergement à proximité.

Une résidence est un moment où la compagnie de théâtre s’isole, s’enferme pour créer son synopsis, ses personnages, tout ce qui va être nécessaire à la création d’un spectacle. A un moment donné, le metteur en scène propose des  "sorties de fabrique", sorte de "spectacle à un instant T", 20 minutes extraits du projet pour voir ce qu’en pensent les spectateurs. Ils en attendent bien sûr des remarques constructives, ça va de soi !! Les "J’aime" et "Je n’aime pas" n’ont pas leur place ici… Histoire d’avoir de quoi retravailler le projet derrière…

Les résidences sont soit situées en tout début de création du spectacle, soit au cours, soit sur la finalisation du projet. Par exemple, le projet de la résidence actuelle à Mauléon a démarré il y a un an (les résidences ont eu lieu à Nueil-Les-Aubiers et à Bressuire en 2014, en partenariat avec les CSC), mais la compagnie a aussi résidé sur Thouars ou à la Scène Nationale de Niort. Il faut savoir qu’un spectacle se concrétise entre 6 mois et 2 ans de travail, c’est long ! Notre rôle est alors de les accompagner, les aider, car nous aussi nous avons besoin d’eux !

En parallèle des résidences d’artistes se tiennent des ateliers avec les habitants et les écoliers du territoire. Par exemple, des lyçéens du Lycée Saint Joseph de Bressuire travaillent avec la costumière pour étudier les costumes du spectacle (le lycée propose une option "Techniques de l’habillage").

 

Et les personnes qui participent à ces ateliers, que font-elles ? Elles abordent les techniques du théâtre ?

 

Non, ce n’est pas du tout un temps pour la pratique artistique. En fait, elles réfléchissent au thème abordé en fonction du spectacle. Par exemple, avec la résidence actuelle, c’est sur le thème de la place de la femme dans la famille, la transmission, la transmission non-dite aussi (tu ne dis pas certaines choses à tes enfants, et en fait, ils vont les reproduire naturellement…). Chaque résidence s’accompagne autour d’un sujet, un thème que le metteur en scène souhaite mettre en avant.

 

Alors dîtes-nous, la résidence à Mauléon en ce moment, c’est sur quel thème ?

 

"J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne"…

Vous n’aviez rien d’autre à faire ? Non, pardon, c’est vrai que c’est le titre d’une des résidences que vous recevez sur le territoire du Bocage Bressuirais. Alors, pourquoi, ce titre, en quoi consiste ce spectacle, vous pouvez nous en dire quelques mots ?

 « J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne - résidence d'artiste avec Scènes de Territoire Bocage Bressuirais

© Florence Bonneau

 

C’est l’histoire de 6 femmes, soit 5 pour les actrices et une metteuse en scène. Et il faut ajouter Elodie Rebillard aussi, qui est là pour la partie "mouvement", elle travaille beaucoup sur le secteur de Bressuire autour de la danse.

Côté scénario : 3 générations, une famille, et pas d’homme… Eh oui, le sujet tourne autour de l’absence du jeune frère : on ne sait pas ce qu’il est devenu, on est dans l’attente en permanence, et du coup, on s’arrête de vivre… C’est le thème de la transmission, ce qui est dit et ce qui reste secret, le poids de la tradition familiale, la complexité d’un clan, le sacrifice de soi…

Le décor aussi est sur le thème de la transmission. Il est réalisé par l’artiste Karlito qui a collecté des éléments de meubles pour les transformer en une œuvre "recomposée" avec des objets qui ont vécu, qui ont une histoire… (une armoire démontée, une horloge, une tête de lit…)

 

 « J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne - Oeuvre décor Karlito Décor artiste Karlito - décorateur compagnie théâtrale Les d'Âmes de compagnie" à Niort

© Florence Bonneau                        © Didier Goudal

 

 

La mise en scène est réalisée par Chloé Martin, qui a écrit également "La part égale", primé en 2014 du prix Philippe AVRON, prix prestigieux dans le monde du théâtre, et le texte est écrit par Jean-Luc Lagarce.

A la suite de cette résidence d’artistes, une première est donnée le 8 octobre à la salle de la Passerelle à Mauléon.

 

Et une première, ça évoque pour vous…

Pour moi, c’est un moment vraiment particulier, riche d’émotion. Une première évoque la naissance d’un spectacle, son éclosion ! Ce sont des moments partagés entre les acteurs et le public, les premiers échanges, les premières réactions du final, ça vibre de fragilité, c’est la beauté des premiers instants... Et c’est aussi la possibilité de dire "J’y étais !", véritable joie à ressentir non ?

 

Oui, j’imagine, c’est beau tout ce que vous dîtes là… C’est si intense…

 

Et il y en aura des deuxièmes, des troisièmes, bref, encore d’autres ?

Oui, une vient juste de se terminer et 4 autres résidences d’artistes sont prévues au programme :

  • "Looking for Alceste" en octobre : c’est le Misanthrope revu et corrigé !
  • "Duo" de janvier à juin 2016 : le rapport du duo – du rapport à l’autre, que ce soit amoureux, constructif, destructeur…
  • "Les Antigones" de janvier à mai 2016 : il est question ici de l’engagement des 18-25 ans par rapport à la Société – transposition contemporaine du mythe d’Antigone (sœur qui refuse que le corps mort de son frère soit laissé à l’abandon et à disposition des charognards, au risque d’être condamnée à mort à son tour pour ne pas avoir respecté la volonté du Roi…)
  • "Plaire – abécédaire de la séduction" en avril-mai 2016 : abécédaire coquin et déluré sur la notion de « plaire à l’autre » écrit avec Jérôme Rouger, originaire du Bocage Bressuirais et auteur entre autres du spectacle « Pourquoi les poules préfèrent être élevées en batterie ? »… C’est vrai ça, elle est importante cette question non ?

 

Duo - Compagnie adéquate - Laboratoire au théâtre de Bressuire 

Duo © Michel Stoupak

Plaire- abécédaire de la séduction - Jérôme Rouger -  compagnie La Martingale 

PLaire - abécédaire de la séduction. © Mathieu Desailly

 

Alors, qu’on s’explique… Pour certaines résidences, nous aurons des "première", pour d’autres, "un laboratoire", et enfin "des sorties de fabrique"… Vous pouvez nous en dire plus ?

 

Oui alors, pour la "première", eh bien c’est la première fois où la pièce est jouée, la fragilité de l’œuvre complète qui ressort comme j’expliquais préalablement (cf "Les Antigones" le 19 mai 2016) ; le laboratoire c’est quand le metteur en scène s’inspire de scènes jouées par les habitants qui se prêtent au jeu lors d’ateliers de pratique (cf "Duo" de mars à juillet 2016) et les sorties de fabrique (nom issu des arts de la rue), c’est quand les acteurs jouent le spectacle en pleine création lors d’une résidence d’artistes. En fait, le spectacle est loin d’être terminé, il est en test grandeur nature ici ; le metteur en scène profite des échanges avec le public en faisant découvrir un extrait du spectacle.

 

Exemples de sorties de fabrique :

  • "J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne", le 29 septembre,
  • "Looking for Alceste" le 22 octobre,
  • "Plaire – abécédaire de la séduction", le 11 mai 2016

 

 

Et vous, avez-vous envie de dire aussi « J’y étais ! » ? Il ne tient qu’à vous de ne pas rester enfermé(e) dans la maison en attendant que la pluie vienne … !!

 


En savoir plus sur Scènes de Territoire
Découvrir la programmation de Scènes de Territoire 2015-2016
« J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne », sortie de fabrique le 29 septembre et théâtre le 8 octobre
Rencontrer la D’Âme de Compagnie et en savoir plus sur le spectacle (résidence d’artistes à Mauléon)
Préparer ses week-ends et vacances dans le Bocage Bressuirais
Télécharger l’appli mobile pour connaître toutes les animations en Bocage Bressuirais 

Partis pris et Scénographie from La Dame de Cie on Vimeo.

agendaArts contemporainsBeaux-artsBressuireEn familleFestivitésParoles d'office de tourismeEn soiréeLe saviez vous ?

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme