Current Size: 100%

Couch surfing ou surf sur canapé, késako

Stella

Par Stella

le lundi 22 août 2016

Voir les commentaires

  • Couch surfing ou surf sur canapé, késako

 

Expériences de Couchsurfing

« J’habite Poitiers, et comme on ne connais pas bien sa région, j’ai choisi de faire de mes vacances une véritable aventure, tout en étant respectueuse de l’environnement… et à tout petit budget. J’ai testé le couchsurfing en contactant Pierre V. dans le Marais poitevin. Son profil correspondait à ma passion le vélo, et en plus il a répondu aussitôt. Nous avons bien sympatisé, il m’a même emmené faire une balade en canoë, son autre passion, c’était une chouette rencontre ». Sarah V.

« J’habite Azay-sur-Thouet près de Parthenay et j’ai régulièrement des invités que j’héberge souvent pour le Festival des Jeux à Parthenay. L’an passé une maman et son fils par exemple. Et j’adore cette communauté, ça m’a permis de sortir du mode Chiken Tour et de découvrir d’autres endroits en dehors des sentiers battus comme en Crète. J’ai été me perdre au fin fond de la Crète, sur une plage pour nous tout seuls, après 6 kilomètres de pistes, nous y voilà, et le coach surfer nous a même accompagné et est resté avec nous ensuite ! C’était un très bon souvenir ! »

 

Découvrez le groupe des couchsurfers Deux-Sèvres avec 42 membres
A ce jour 22 adresses en Deux-Sèvres

 

 

couch surfing

Couchsurfing, pour aller à la rencontre des locaux

Vous avez envie de voyager gratuitement, c’est possible ! Mais c’est bien plus qu’un moyen d’être hébergé gratuitement !

Vous pouvez être surfeur ou un hôte qui propose son canapé, ou chambre d’ami gratuitement. Pour cela, il vous faut créer un compte sur le site Couchsurfing.

 

Vous voulez devenir hôte :

1. Il suffit de cocher « Oui » : Vous êtes prêt à héberger quelqu’un, mais vous pouvez aussi vous limiter à offrir le café, certains sont intéressés par ce choix, souvent des personnes s’installant dans une ville ou de passage.

2. Votre adresse : petit conseil, pas obligé de l’indiquer ! Vous l’enverrez seulement aux gens que vous allez effectivement héberger, ou encore mieux, donnez vous rendez-vous dans un endroit connu pour le guider jusqu’à chez vous ensuite.

3. Après il vous suffit d’obtenir le sésame de l’hôte, le laissé passé « zéroentourloupe » pour rassurer le surfeur.

 

Et comment choisir la bonne adresse ?

Soit vous en avez entendu parlé, soit il s’agit d’un membre vérifié, c’est-à-dire que leur adresse postale (non publiée) a été vérifiée, soit l’hôte est « Vouched » (voté). Attention les autres membres peuvent 4 fois peuvent voter pour d’autres membres. Cela signifie que ces personnes sont vraiment dignes de confiance.

Et n’oubliez pas, après votre passage, renvoyez l’ascenseur et laisser votre avis ! C’est avant tout un état d’esprit, si c’est un moment où vous n’avez pas envie d’échanger, de partager, alors il y a d’autres modes d’hébergement…

 

woofing à Fenioux

Woofing à Fenioux

 

Sur le même principe, le Gamping pour proposer un terrain à la maison pour planter sa tente, mais un petit prix est affiché quand même, le woofing, en travaillant quelques heures par jour dans des fermes pratiquant l'agriculture biologique en échange du gîte et du couvert. Quelques exemples ci-dessous, mais sachez qu'il y a plus de 10 bonnes adresses pour pratiquer le woofing en Deux-Sèvres.

 

 

CoulonDeux-SèvresjardinlocationNiortParthenaySaint MaixentThouarsvéloVenise VertevisiteAutrementMarais poitevinConseils de ProsA deuxEn soloEn FamilleTouristes à véloBalades, randonnéesC'est gratuit !Le saviez vous ?Marais poitevinSoyons écolos et responsables

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme