Current Size: 100%

Bombardements en Deux Sèvres, l'autre visage de l'été 1944

Marie-Fanélie

Par Marie-Fanélie

le vendredi 25 juillet 2014

Voir les commentaires

  • Bombardements en Deux Sèvres, l'autre visage de l'été 1944

À l'annonce du débarquement en Normandie le 6 juin 1944, souffle sur le département un vent de liberté. Cet évènement sonne le début d'intenses combats pour la libération du territoire.

 

Contrairement à l'année 1940 où les combats s'étaient concentrés dans le nord-est de la France, la violence de la guerre s'abat sur les Deux-Sèvres. La stratégie alliée vise à empêcher la remontée des troupes allemandes vers la Normandie. Les bombardements alliés ciblent en priorité les infrastructures ferroviaires.D'autres infrastructures comme les routes ou certains ponts sont endommagées tout au long de l'été 1944 par les sabotages perpétrés par les troupes de la Résistance intérieure soutenues par les missions interallliées afin de ralentir le repli allemand. Malgré les consignes de défense passive, les victimes civiles des bombardements sont nombreuses.

 

Parthenay, touchée la première...

En prélude aux événements de juin, le viaduc de Parthenay est visé par l'aviation alliée dès le 23 mai.

Ici une image des dégâts aux abords de l'ouvrage.

 

Bombardements à Parthenay

Dégâts causés par le bombardement aux abords du viaduc de Parthenay.

 

Vous pouvez consulter  le document des archives de Parthenay à ce sujet : "Compte rendu des évènements du 23 mai 1944"

 

Niort sous les bombes, 7 juin 1944...

Au lendemain du 6 juin, les bombes alliées frappent le quartier de la gare de Niort. On compte une quarantaine de victimes.

 

Bombardements Deux Sèvres

Hôtel Terminus après le bombardement du 7 juin 1944, Niort

 

Le même jour à Saint-Florent, c'est l'usine de la Société niortaise de constructions mécaniques, fabricant des obus et des percuteurs pour l'armée allemande qui est durement touchée. Les machines sont détruites ainsi qu'une partie des bâtiments. La production doit cesser. L'objectif est atteint.

 

La gare de Thouars sous les bombes... 

Deux attaques sont menées sur Thouars au cours de l'été. Une première le 23 juin puis la seconde le 20 août laissent le quartier de la gare complètement dévasté. La rotonde est détruite, le dépôt SNCF est réduit à un tas de ruines et le matériel roulant hors d'usage. Les dégâts sont considérables. Dans la cité cheminote attenante on compte des victimes civiles et de nombreuses maisons éventrées.

 

                           Bombardements Deux Sèvres Bombardements Deux Sèvres

Vue du dépôt ferroviaire de Thouars et du matériel roulant détruit lors du bombardement du mois d'août.

 

D'autres destructions sont à déplorer durant le mois d'août à Niort et Parthenay, notamment des gares et leurs environs.

 

Un été destructeur, des conséquences à long terme...

Il est également à noter que parallèlement aux dégâts des bombes alliées, les villes du département sont touchées par des destructions occasionnées par les troupes allemandes lors de leur repli. Ainsi Thouars voit l'intégralité de ses ponts minés au cours des derniers jours du mois d'août 1944.

L'ensemble des dégâts occasionnés est considérable et laisse les villes dans un état d'isolement relativement important qui se prolongera durant de nombreux mois. La destruction des infrastructures entretien la pénurie alimentaire et de biens de consommation courante bien après la libération. Le ravitaillement ne peut parvenir régulièrement vers les villes et, si la production agricole reprend progressivement, certaines régions doivent renoncer à telles ou telles denrées au profit d'autres zones plus durement touchées par les destructions et démunies.

 

Malgré cela, la vie reprend progressivement son cours et la joie de la liberté retrouvée donne aux Français le courage d'entreprendre la reconstruction du pays.

 

Pour continuer dans l'Histoire des Deux Sèvres, Le Centre Résistance et Liberté, à Thouars propose des visites commentées sur le thème "Regards sur l'occupation". Regardez par vous même... ICI 

 

L'Office de Tourisme de Thouars vous attend pour tout autres renseignements 

Conseils de ProsLes rendez-vous de l'histoireLe saviez vous ?

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme