Current Size: 100%

450 arbres remarquables dans les Deux-Sèvres !

Stella

Par Stella

le lundi 30 novembre 2015

Voir les commentaires

  • 450 arbres remarquables dans les Deux-Sèvres !

 

Le chouchou de mes arbres en Deux-Sèvres est celui qui se prenait pour un pigeon, et qui a élu domicile dans le Pigeonnier de Pouzay à Béceleuf.

arbre remarquable pigeonnier deux sevres
Crédit photo Timbrado

 

Et mon préféré, la Talle à Teurtous à Celles sur Belle, un des plus vieux châtaigniers du département poussé à la croisée des communes de Celles-sur-Belle et Vitré-Beaussais, au cœur du Pays Prostestant (près de la Pancarte Talle, c’est qui signifie Chataigniers souvent greffés). Donc si je vous dis « Talle à Tertout », ben o veut ben o dire « Chataignier à tout le monde », vous avez trouvé !

On parle de 600 ans quand même, soit 14 mètres de circonférence à la base !!

arbre à tertou à Celles sur Belle
Crédit photo : Stella Bonnet

arbre à tertou à Celles sur Belle

Crédit photo : Stella Bonnet

 

Ces éléments sont nécessaires pour évaluer l'âge d'un arbre... et oui ! On peut calculer l'âge d'un arbre en comptant les cernes de l'arbre, mais, le gros inconvénient c'est que ce sera la dernière fois qu'on pourra évaluer son âge ;-) Abattre un arbre pour ça, quelle idée. Non, il suffit de mesurer la circonférence de l'arbre à environ 1.30 mètres du sol. Puis, mesurez la hauteur de l'arbre, et reprenez la mesure 2 ou 3 ans après pour obtenir la croissance annuelle. Et le calcul pour obtenir un âge approximatif d'un arbre est : circonférence divisée par la croissance annulle = âge, soit par exemple 12/ 2= 6 ans !

 

Et vous me direz, je ne suis pas un géant pour mesurer la hauteur de mon arbre qui est plus de 10 mètres ! Pas de souci, une astuce dite de "la croix du bucheron". Prenez un baton ou une règle (même pas graduée, ça fera l'affaire ;-). Placez le verticalement devant vos yeux, et reculez-vous ou avancez-vous pour que vous puissiez voir les deux extrémités du baton/règle embrasser l'arbre dans sa totalité. La distance entre l'arbre et vous correspond à sa hauteur.

Un schéma pour être plus explicite

mesurer la hauteur d'un arbre

 

Le tronc est mort, mais il n’a pas subi une égratignure, toujours résistant contre vent et tempête. La cavité centrale servait d’abri il y a bien longtemps, notamment la rumeur prétend que les protestants s'y rassemblaient pour des Assemblées du Désert (réunions clandestines des protestants). A l’origine, le châtaignier vient du bassin méditerranéen. Leurs châtaignes étaient très utiles lors des périodes de pénuries.

Sa vieille peau est remarquable, on dirait une bougie qui a coulé (en même temps avec le nombre d’anniversaires fêtés, je ne dois pas être loin de la vérité ;-) Petit circuit pour aller à sa rencontre, l'itinéraire Bois de Celles de 8.5 km !

 

Arbre Talle à tertout

 

Et j’aime aussi beaucoup son cousin à Azay Le Brulé ! Et celui de Pamproux haut de 30 mètres, sans doute un des plus grand du département des Deux-Sèvres !!

 

Mon coup de cœur va quand même à l’Erable au Doudou, un arbre qui ne voulait pas grandir lui, et a pris un Chiron (boules de pierre issues du chao granitique) comme Doudou – à La Loge à Ménigoutte.

 

 

Arbre remarquable près de Ménigoutte

 

Et vous lequel aimez vous ?

BiodiversitéDeux-SèvresHistoire naturelleMusée du Poitou ProtestantAutrementNatureConseils de ProsAmbassadeur Deux-SèvresEn soloBalades, randonnéesC'est gratuit !InsoliteLes petits coins secretsQue faire en hors saison ?Soyons écolos et responsables

Commentaires Facebook

Les sites

Deux-sévres Tourisme